09 73 64 49 32 contact@cybervigilance.fr

La FTC condamne Youtube à une amende de 200 millions de dollars pour collecte et utilisation illégale de données personnelles des mineurs de moins de 13 ans.

Youtube et le respect de la protection des mineurs.

Youtube est un site d’hébergement de vidéo créé en 2005 par trois anciens employés de PayPal et rachetés en 2006 par Google.

Depuis 2018, Google est au cœur d’un procès intenté par un groupe d’associations américaines de droits des consommateurs.
Ce groupe d’association accuse Youtube de ne pas respecter une loi de 1998. La loi Children’s Online Privacy Protection Rule interdit de collecter les données personnelles des enfants de moins de 13 ans sans un accord parental.
Cette loi COPPA interdit également de traquer le comportement en ligne des utilisateurs de moins de 13 ans.
Toutefois, si l’application Youtube Kids respecte ces conditions, la version classique de la plateforme propose des publicités ciblées à l’ensemble de ses utilisateurs.
Il est cependant important de noter qu’en théorie la version originale de la plateforme est interdite aux utilisateurs de moins de 13 ans.

En effet un utilisateur de moins de 13 ans ne peut pas s’inscrire sur la plateforme sans un accord parental.
Cependant cette restriction est obligatoire uniquement pour poster des vidéos sur la plateforme, car une inscription est requise, mais aucune inscription n’est nécessaire pour les visionner.
La FTC estime que Youtube est conscient que de nombreux enfants utilisent leur plateforme pour visionner des vidéos. C’est pour cela que la plainte déposée a été reçu comme valable par la commission.

Une amende record.

Cette amende représente un record pour la FTC sur le sujet de la protection des mineurs.

Toutefois Youtube n’est pas la seule plateforme visée par le FTC. L’application Tik Tok a elle aussi été condamné pour le même motif à verser une amende de 5,7 millions de dollars.
Par ailleurs, avant la condamnation de Youtube il s’agissait de l’amende la plus élevée à ce sujet.

La défense de Youtube.

La plateforme américaine a déclaré avoir pris connaissance les plaintes à son égard et annonce évaluer d’éventuelle option pour s’améliorer. Et c’est défendu en affirmant que la version classique n’était en effet pas destinée aux enfants et que c’était pour cela que Youtube Kids, proposant des contenus modérés et respectant la loi COPPA avait été créé.